À PROPOS DE LA MODÉLISATION 
DES ÉGLISES DE QUÉBEC


C’est à l’été 1997, à la suite du Concours de modélisation de l’Église Notre-Dame-de-Grâce1 organisé dans le cadre du Colloque sur l'Avenir des biens d’Église2 que débute les modélisations numérique 3D des églises de la ville de Québec. Cinq étudiants de l’École d’architecture de l’Université Laval formant alors les deux équipes participantes obtiennent ainsi un emploi d’été comme prix de participation. Ces travaux se poursuivent actuellement dans le contexte de la nouvelle ville de Québec avec les églises ajoutées qui justifient la mise en ligne de ce nouveau site web. Toutefois, l’ancien site web est toujours accessible à l’adresse suivante (URL) : <http://eglisesdequebec.org/precedent>. Ce dernier demeure le témoin d’une phase importante des travaux et des efforts de recherche de documentation, de relevé et de modélisation des églises de l’ancienne ville de Québec.

Par ailleurs, ces maquettes numériques doivent servir de représentation et de mémoire à la remarquable architecture ecclésiale de Québec.  En effet, ces travaux de modélisation qui se poursuivent, visent toujours les même objectifs :

1) Créer et mettre à la disposition des professionnels et intervenants en architecture, un matériel brut (la maquette numérique) à partir duquel ils peuvent élaborer leurs propositions et projets de restauration ou de reconversion.

2) Générer à partir des maquettes numériques à la fois des images de synthèse, des panoramas3 et des objets RV de très bonne qualité afin de favoriser leur diffusion sur le Web, sur CD et leur publication.

3) Offrir aux étudiants en architecture l’occasion d'acquérir d’une part, une expertise en modélisation 3D et en lecture et interprétation des plans et coupes, des photographies et des documents d’archives4 ; et d’autre part, une connaissance approfondie de l’architecture ecclésiale de Québec par l’intermédiaire de ce processus de modélisation 3D exigent, mais qui s’avère un moyen d’acquisition de connaissance architecturale unique et exceptionnel.

Ainsi, au cours de la première campagne de modélisation, trente neuf (39) églises (dont une chapelle) ont été modélisées5. Depuis l’été 2002,  neuf (9) autres ont été réalisées6. Plusieurs publications ont fait usage des résultats de ces travaux en présentant des images de synthèse des églises modélisées.

De même, les efforts pour pallier à la pénurie de documentation de certaines églises se sont poursuivis. Sous forme des relevés réalisés par les étudiants de l’École d’architecture, à plusieurs reprise sous la supervision de professeurs dans le contexte des ateliers de recyclage et réhabilitation7 ; et d’un répertoire de la documentation ayant servi à la modélisation de chaque église8.

Ce projet a bénéficié de l'aide financière des organismes suivants : la Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) ; la ville de Québec et ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre de l'entente sur le développement culturel de Québec.

Pierre Côté



1 Lucie K. Morisset, "Le concours de modélisation de l’église
Notre-Dame-de-Grâce, Québec", ARQ, No 98, août 1997, p.27.

2 Luc Noppen, Lucie K. Morisset et Robert Caron, "La conservation des églises dans les villes-centres", Actes du Premier colloque international sur l'Avenir des biens d'Église, Québec, juin 1997, Septentrion.

3 Des panorama (vue à 360°) sont systématiquement réalisés pour une diffusion sur le Web ou sur CD ; et depuis 2003 des objets RV (projection hémisphérique) sont aussi produits.

4 D'un point vue pédagogique, cet exercice de passage des données 2D en 3D mérite en soi d’être souligné (voir Pierre Côté, "Québec City Churches". Acadia Quaterly, Vol 18 No 1, 1999, p.13).

5 Liste des églises modélisées entre 1997 et 2002 : été 1997 :
Notre-Dame-de-la-Garde (complétée en 1998), Saint-Roch, Notre-Dame-de-Jacques-Cartier (complétée en 1998), Notre-Dame-de-Grâce, Saint-Joseph, Saint-Coeur-de-Marie, chapelle des Franciscaines, Saint-Vincent-de-Paul, Saint-Fidèle, Saint-François-d'Assise ; été 1998 : l’église unie Chalmers Wesley, Notre-Dame-de-Pitié, l’église des Saints-Martyrs-Canadiens, Notre-Dame-du-Chemin, Saint-Esprit, Sainte-Claire-d'Assise, Saint-Odile, Saint-Albert-le-Grand, Saint-Pie-X ; été 1999 : Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec, Cathédrale Holy Trinity, Notre-Dame-Des-Victoires, Saint-Dominique, Saint-Jean-Baptiste (complétée en 2000), Saint-Charles de Limoilou, Saint-Zéphirin de Stadacona, Saint-Paul-Apôtre, Saint-Pascal-Baylon, Sainte-Monique des Saules ; été 2000 : St. Andrew, Saint-Malo, Saint-Sauveur, et St. Patrick ; été 2001 : Baptist-Church, Évangeline-Baptiste, Sacré-Cœur-de-Jésus, Saint-André, Saint-François-Xavier, Saint-Sacrement.

6 Liste des églises modélisées depuis 2002 : été 2003 :
Saint-Charles-Borromée, La Nativité-de-Notre-Dame (extérieure), Cap-Rouge (Saint-Félix-de-Valois), Saint-Augustin-de-Desmaures, Saint-Louis-de-Courville ; été 2004 : La Nativité-de-Notre-Dame (intérieur), Notre-Dame-de-l’Annonciation, Saint-Louis-de-France, Saint-Thomas-d’Aquin. N.B. Aucun des résultats des modélisations de ces églises n’est actuellement en ligne.

7 Églises relevées par des étudiants de l’École d’architecture : automne 1997 : Notre-Dame-de-la-Garde et Notre-Dame-de-Jacques-Cartier (sous la supervision de Jan B. Zwiejski et Gianpiero Moretti) ; automne 1998 : Saint-Zéphirin de Stadacona et Saint-Paul-Apôtre (sous la supervision d'Émilien Vachon) ; automne 1999 : St. Andrew et Saint-Malo (sous la supervision d'Émilien Vachon et Cécile Lacombe) ; été 2000 : Saint-Sauveur (par Mathieu Simard et Dany Blackburn, étudiants, sous la supervision d'Émilien Vachon et Pierre Côté) ;
été 2003 : Église de Cap-Rouge (par Étienne Dumas, étudiant).

8 « Répertoire des plans et documents d’églises de Québec-Centre modélisées à l’École d’architecture, FAAAV », Sébastien laberge compilation et rédaction, Pierre Côté responsable du projet, (2000).






Texte de Robert Caron :
DE L'INVENTAIRE... À LA MODÉLISATION