Église Saint-André

Arrondissement des Rivières
10680, boulevard Savard



La paroisse Saint-André a été érigée le 23 septembre 1962 sur le territoire de la municipalité de Neufchâtel. Les habitants du secteur étaient desservis jusque-là par la paroisse Saint-Ambroise de Loretteville. Neufchâtel a été annexée à Québec en 1971.

En 1964, la paroisse retient les services de l’architecte Gilles Côté pour préparer les plans d’une église. L’édifice est bénit en décembre 1965. L’architecte décrit l’église en ces termes :

La conception de cette église et de son presbytère devait tenir compte d’un budget très limité et présenter une architecture simple et modeste, en harmonie avec l’environnement. Malgré cette restriction budgétaire, l’édifice n’en demeure pas moins très fonctionnel en regard des nouvelles exigences de la liturgie contemporaine. Cette église située sur la rue Lacroix à Neufchâtel a une capacité de 800 places et est construite au moyen d’une charpente de béton, complétée, dans sa partie principale, d’une charpente en bois lamellé. Les murs sont, à l’extérieur, construits en blocs de béton recouverts d’un ciment blanc soufflé, alors qu’à l’intérieur les murs sont finis en brique rouge.

La maison Nilus Leclerc, de L’Islet, a fabriqué les bancs de l’église en 1967. Le mobilier du sanctuaire y a pris place l’année suivante.



Luc Noppen et Lucie Morisset

texte pour impression