La paroisse de Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle (1964)



Dernière paroisse fondée à Sainte-Foy, Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle est érigée canoniquement le 20 août 1964. Ce secteur, comme le reste du plateau, connaît une forte croissance démographique. Il se caractérise aussi par une concentration importante d’institutions, dont le scolasticat des Pères de Saint-Vincent-de-Paul et la maison-mère des Frères des écoles chrétiennes. 

En 1959, on célèbre les premières messes dominicales dans la salle polyvalente de l’école primaire Nérée-Tremblay, rue Biencourt. Deux ans plus tard, deux messes y sont dites chaque dimanche par un vicaire de Notre-Dame-de-Foy (Album-souvenir,1989). La chapelle du scolasticat Saint-Vincent-de-Paul sert par ailleurs aux célébrations spéciales comme les baptêmes, les mariages et les funérailles.

À la suite d’une demande adressée à l’archevêché et considérant l’importante croissance démographique, on décide de créer deux nouvelles paroisses, détachées de Notre-Dame-de-Foy : Saint-Mathieu et Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle. Ce dernier vocable rend hommage au fon-dateur des Frères des écoles chrétiennes, une communauté majeure sur le nouveau territoire religieux. 

En mai 1965, on forme un comité « de souscription et d’information » en vue de construire une église. La première messe y est célébrée le 20 octobre 1967.



Louise Côté

texte pour impression